La Nouvelle Tribune

Benoît Dègla : « mandat unique et deux mandats, c’est pareil »

Espace membre

Principale réforme constitutionnelle envisagée par le Président Patrice Talon, le mandat unique suscite beaucoup de réactions. La dernière en date est celle du député Benoît Dègla. Invité sur l’émission dominicale ‘’Grand rendez-vous’’ de la radio privée Soleil Fm ce dimanche 21 août 2016, l’élu de la 10ème circonscription électorale a apprécié le projet de révision constitutionnelle du chantre de la Rupture et du Nouveau départ.

Notamment le projet de mandat présidentiel unique. Selon l’ancien ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, le mandat unique n’apportera rien de nouveau  à la population.

A en croire le député membre de l’alliance Forces cauris pour un Bénin émergent, « le mandat de cinq ans renouvelable une seule fois et le mandat unique, c’est pareil ».

En effet, souligne Benoît Dègla, autant après dix ans, on peint en noir les actes de l’ancien régime, en cinq ans, la même chose peut arriver. Mieux, « il y aura toujours le prolongement du mandat de celui qui a fait cinq ans », a poursuivi le député Dègla détaillant que « celui qui a fait cinq ans, pour partir, ne laissera jamais mettre en place quelqu’un qui mettrait à nu son quinquennat. (…) Il ne partira jamais sans s’assurer que ceux qui prendront le fauteuil après lui sont des siens. Et fortement des siens engagés.» Et pour Benoît Dègla, cet état de chose est naturel.

« C’est l’instinct de survie, de protection », a fait savoir l’ancien ministre avant d’interroger : « qui n’aimerait pas conserver le pouvoir ? »