La Nouvelle Tribune

Projet «Allô service public» : des irrégularités décelées par l’audit commandité par Talon

Espace membre

Des têtes vont à nouveau de tomber. Dans la gestion du projet « Allô service public » initié par le jeune entrepreneur béninois Claude Padonou et financé par le budget national, des irrégularités ont en effet été décelées par la mission d’audit commanditée par le gouvernement de la Rupture et du Nouveau départ qui se veut intransigeant sur la moralisation de la vie publique.

C’est en tout cas ce qu’a laissé sous-entendre le ministre de la Jeunesse et des Sports, Oswald Homeky, vendredi dernier lors de sa rencontre avec les hommes des médias. « L’audit est fini cette semaine », a confié le ministre Homeky. Le ministre a juré que le gouvernement du Président Talon « ne va pas laisser impunis » les responsables de la mauvaise gestion du projet « Allô service public ». Oswald Homeky a tenu à prévenir que quand démarrera la poursuite des mis en cause dans la mauvaise gestion décelée dans le dossier, que les gens n’y voient pas une chasse aux sorcières. Il faut rappeler que le projet « Allô service public » a été lancé il y a un peu plus d’un an par l’ancien régime du Président Boni Yayi pour réduire un tant soit peu le chômage des jeunes qui va chaque jour grandissant. Il devrait employer environ 1000 jeunes chaque année.  A en croire le ministre Homeky, c’est l’argent du contribuable qui paie non seulement pour la formation de trois mois que reçoivent les jeunes aussi leur salaire.