La Nouvelle Tribune

Crise à l’UAC : ce qui s’est passé entre Agbahoungbata et les étudiants

Espace membre

Dans la quête de solution à la crise qui secoue l’Université d’Abomey-Calavi depuis quelques semaines, les étudiants ont été conviés ce mercredi 10 août 2016 à une rencontre par l’intendant de la Présidence de la République, Séraphin Agbahoungbata.

Comme annoncé, la rencontre a eu lieu. L’argentier du palais de la Marina avait pour la circonstance à ses côtés le Directeur Général des Travaux publics, Jacques Ayadji, le député de la 16ème circonscription électorale Guy Dossou Mitokpè et l’ancien député Jude Lodjou, tous anciens responsables étudiants. La rencontre qui a eu lieu au palais de la Présidence de la République a duré trois heures d’horloge pendant lesquelles les responsables étudiants, au nombre de sept (07), sont revenus sur les tenants et aboutissants du bras de fer entre eux et les autorités de l’Université d’Abomey-Calavi.

Après avoir religieusement écouté leurs jeunes frères, l’intendant, le DGTT et les députés ont décidé, sans aucune prise de position, de rencontrer dans les tout prochains jours l’équipe rectorale pour le même exercice. Ils envisagent également de solliciter une audience auprès du ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique pour voir, avec elle et les autorités de l’Université, notamment l’équipe rectorale et des enseignants, les voies et moyens de sortir de la situation à l’Université.

La crise, rappelons-le, est née de l’invalidation de l’année académique à la Faculté des Lettres, arts et sciences humaines (FLASH) de l’Université d’Abomey-Calavi et l’exclusion de l’université pour une période de cinq (05) ans de vingt-et-un (21) apprenants. Ces décisions récemment prises par le Recteur et à l’origine de la crise actuelle, tirent, elles, leur source de la mésentente entre les étudiants et les autorités au sujet de la session de rattrapage.