La Nouvelle Tribune

Bénin : l’envoi en mission de Gbadamassi par le président fait polémique

Espace membre

Le député de la 8ème circonscription électorale, Rachidi Gbadamassi, séjourne depuis samedi 6 août dernier à Djeddah dans la capitale de l’Arabie Saoudite. Le représentant du peuple à l’Assemblée nationale y est en mission de prospective de la Banque islamique de développement (BID). Et ce, sur ordre du chef de l’Etat, Patrice Guillaume Athanase Talon comme l’indique l’ordre de mission n°1189/MPD/CAB/SP du 5 août 2016.

Selon certaines indiscrétions, le député Gbadamassi serait dans la capitale saoudienne avec d’autres personnalités de l’Etat dont le ministre d’Etat chargé du plan et du développement et le député Adam Bagoudou en vue de renégocier le contrat de construction de la route Tchaourou-Bétérou.

Pour rappel, ce contrat signé par le régime du président Thomas Boni Yayi avait été suspendu par l’actuel régime au motif qu’il serait entaché d’irrégularités.

Mais cette mission à laquelle prennent part des députés, notamment l’honorable Rachidi Gbadamassi, enflamme la toile. Pour certains internautes, le président de la République est simplement entrain d’inféoder les députés. Ces internautes pensent que « l'exercice du mandat de député est exempt de toute mission de l'Exécutif ». Pour eux donc, il est inconcevable qu'un député qui vote des lois de ratification de prêts soit à l'origine de la négociation de ces prêts.

Ce point de vue n’est cependant pas partagé par tous. D’autres internautes estiment que «Le Président de la République peut exploiter toutes compétences dans ce pays quelque soit sa position ». «Si une personnalité a des entrées faciles dans un milieu, pourquoi ne pas l'utiliser ?», a interrogé un citoyen qui rappelle que  les élections sont déjà derrière nous et qu’il faut penser maintenant à la construction du pays.