La Nouvelle Tribune

Orden Alladatin : « Si Dassigli a des dossiers, ça va l’emporter »

Espace membre

Les personnes coupables de mauvaise gestion et/ou de faits de corruption sous le précédent régime du Président Boni Yayi ont bien du souci à se faire. L’actuel chef de l’Etat, Patrice Talon, n’entend en effet pas passer par pertes et profits les différents scandales qui ont jalonné les dix (10) ans de gouvernance du régime du Changement et de la Refondation.

C’est en tout cas ce qu’a laissé croire le député Orden Alladatin. Invité ce vendredi 5 août de la rencontre hebdomadaire du Club de presse ‘’Café médias plus’’, l’élu de la 16ème circonscription électorale sur la liste de l’Union fait la Nation et membre du parti ‘’Alternative citoyenne’’, un parti très proche du président Talon, a clairement affirmé que la page des scandales ne sera pas tournée comme si de rien n’était.

« On ne fera pas table rase du passé », a assuré l’honorable Alladatin avant de jurer que « chacun répondra de ses faits ».

Et ce, même dans le camp présidentiel, a fait savoir le député qui invite les journalistes à sortir les dossiers des proches du régime de la Rupture impliqués dans de sales affaires. Toutefois, le Secrétaire général du parti Alternative citoyenne indique que la lutte contre la corruption et la punition des auteurs ne se fera pas sur la simple base de rumeurs.

S’agissant du Ministre de la décentralisation, Barnabé Dassigli, dont le nom est évoqué dans des dossiers domaniaux troubles, le députe déclare : « Si Dassigli a des dossiers, sortez-le, ça va l’emporter ».