La Nouvelle Tribune

Bénin : L’He Dakpè Sossou fait un bilan à mi-parcours

Espace membre

Le député de la 18è circonscription électorale, Dakpè Sossou, deuxième Secrétaire parlementaire à l’Assemblée nationale, a organisé hier au palais des gouverneurs, un point de presse pour faire un bilan à mi-parcours de sa participation aux activités parlementaires ; Il place ce bilan entre satisfaction et optimisme.

Installé dans ses fonctions de représentant du peuple depuis le 15 mai 2015, le député Dakpè Sossou tient à une exigence constitutionnelle, faire la reddition de comptes à ses mandants. C’est dans cette logique qu’il a essayé de présenter quelque peu, le bilan à mi-parcours des activités qu’il a menées. Pour lui, c’est un parcours politique rempli de satisfaction personnelle et d’optimiste particulier. D’entrée de jeu, le conférencier évoque les dispositions de l’article 87 qui fait obligation au député de participer régulièrement aux sessions ordinaires ainsi qu’aux sessions extraordinaires de l’Assemblée Nationale pour exercer ses droits en matière de procédure législative et de contrôle de l’action gouvernementale.

Dans le cadre du rôle législatif, le député Dakpè Sossou rappelle qu’au total seize (16) lois ont été votées y compris quatre (04) autorisations de ratification estimés à environ 28 milliards au cours de la dernière session ordinaire de l’année. Quant au contrôle de l’action gouvernementale, certaines questions orales avec débats ont été examinées. Il s’agit notamment des questions relatives aux concours frauduleux, à la construction des turbines à gaz de Maria-Gléta, à l’avion  présidentiel, à la construction de l’hémicycle, aux travaux de construction de la route Comè-Lokossa-Dogbo, à la gestion de la Sitex et de la Cbt et enfin à la chute de la filière de véhicules d’occasion.

Selon le député Dakpè Sossou, sur les sept (07) dossiers cités, cinq (05) ont fait la priorité du gouvernement. « C’est un signe fort qui prouve à quel point les préoccupations de la représentation nationale constituent un champ de bataille pour le gouvernement en place » a laissé entendre l’élu de la 18è circonscription électorale. Pour terminer, l’honorable Dakpè Sossou a adressé ses remerciements au gouvernement du Nouveau départ pour son dynamisme, son écoute et sa compassion aux maux dont souffre le Bénin et les réformes engagées pour que nos populations recouvrent le soulagement souhaité. Plusieurs autres préoccupations ont été soulevées par les hommes des médias, auxquelles le conférencier a donné des éléments de réponses.