La Nouvelle Tribune

Affaire ‘’Véhicules d’occasion’’ : des ministres de Yayi mis en cause

Espace membre

Nouveau rebondissement dans l’affaire de mauvaise gestion des redevances de l’escorte des véhicules d’occasion en transit. Certains ministres de l’ancien régime du président de la République, Dr Thomas Boni Yayi, notamment les ministres successifs chargés de l’Economie maritimes et des infrastructures portuaires seraient impliqués dans cette scabreuse affaire.

C’est en tout ce que révèle le communiqué de presse rendu public par la Société d’exploitation du guichet unique au Bénin (SEGUB) pour donner sa version des faits. Dans le communiqué, la SEGUB explique en effet que les paiements irréguliers effectués au profit de divers opérateurs par surévaluation de leurs prestations  l’ont été sur instructions écrites du ministère de tutelle qui n’est autre que le Ministère Délégué auprès du Président de la République Chargé de l’Economie Maritime, des Transports Maritimes et Infrastructures Portuaires. 

La SEGUB poursuit en indiquant que toutes les sociétés mises en cause par le rapport de la mission d’audit commanditée par le gouvernement ont été « désignées par les Autorités elles-mêmes pour percevoir un montant fixé par les mêmes Autorités ».

Rappelons que le selon rapport de la mission d’audit, plusieurs milliards FCFA ont été versés à divers opérateurs dont l’entreprise Betra BTP qui, à elle seule, aurait perçu plus de 14 milliards FCFA. Et ce, sans aucune contrepartie.

C’est dire que le dossier de véhicules d’occasion pourrait faire tomber plus de têtes qu’on pourrait l’imaginer. Affaire à suivre donc.