La Nouvelle Tribune

Développement de Cotonou : Echanges fructueux entre Léhady Soglo et Joseph Djogbénou

Espace membre

Sur demande du Garde des sceaux, ministre de la justice maitre Joseph DJOGBENOU, le Maire de la ville de Cotonou Léhady Vinagnon SOGLO  l’a reçu en audience vendredi dernier à son cabinet.

Une grande première depuis l’installation de Léhady SOGLO à la tête de la municipalité de Cotonou. Après avoir échangé quelques poignées de mains et accolades, les deux personnalités ont fait le tour d’horizon des questions d’intérêt national liées à la sécurité, à l’état civil, au transfert des compétences et des ressources. Actualité oblige, le Maire et son hôte n’ont pas occulté, au cours de leurs échanges, les réformes institutionnelles et politiques en cours dans le pays.

Au  sortir de ce tête-à-tête d’environ une heure d’horloge, le garde des sceaux a déclaré que Cotonou est la ville vitrine et la capitale économique du Bénin et que le maire Léhady SOGLO a les qualités nécessaires pour la gérer. Les deux personnalités ont donc ensemble évalué les mesures à mettre en œuvre afin de mieux servir les populations et renforcer les liens entre l’exécutif et la municipalité. Répondant aux préoccupations des journalistes par rapport à toutes les tensions observées au lendemain des dernières élections municipales et communales ayant consacré Léhady SOGLO maire de Cotonou, le ministre Joseph Djogbénou a expliqué que : « les élections ne sont pas faites pour creuser des plaies, mais plutôt pour bâtir et construire l’avenir ». Pour lui, les citoyens ont fait des choix divers et variés mais l’ensemble des personnalités ont l’obligation et le devoir de conjuguer leurs efforts, leur intelligence et de mutualiser les ressources pour qu’à la fin, les citoyens en sortent gagnants. « Le plus grand enjeu, c’est le citoyen béninois et de vous à moi, il n’y a jamais de problèmes. Il n’y a que des solutions », a-t-il poursuivi.

A son tour, l’autorité communale Léhady SOGLO s’est réjoui de cette démarche du ministre de la justice à l’endroit de la ville. Une initiative qui, selon lui, honore le gouvernement auquel appartient ce ministre. Selon lui, cela témoigne de l’esprit d’ouverture, du sens d’humilité et de la volonté du gouvernement de travailler avec tout le monde. Le président du conseil municipal de Cotonou a réaffirmé sa disponibilité au dialogue, à l’écoute attentive et périodique avec le pouvoir central afin de trouver ensemble des solutions aux problèmes qui vont dans le sens de l’amélioration du quotidien des populations.

Pour finir, les deux personnalités n’ont pas manqué de rendre un  hommage mérité à l’ancien Président de la République Emile Derlin Zinsou décédé jeudi dernier à l’âge de 98 ans

Lire Emile Derlin Zinsou, le politicien paradoxal