La Nouvelle Tribune

Présidentielle au Bénin : Lionel Zinsou parle du boulet que Yayi lui a laissé

Espace membre

Lionel Zinsou, l’ancien premier ministre du gouvernement du président Boni yayi n’a pas fini de digérer son échec à la présidentielle de mars dernier.  Invité en effet sur Radio France culture ce dimanche 24 juillet 2016 pour parler de développement économique de l’Afrique, l’ancien patron de la banque des Rothschild est revenu sur sa participation à la présidentielle notamment son échec semblable à une « tragédie grecque ».

L’homme a en effet évoqué le lourd héritage que l’ancien numéro 1 des Béninois lui a laissé. « Vous savez bien que quand vous êtes premier ministre de n’importe quel gouvernement, c’est une espèce de loi de la thermo-physique politique, vous assumez tout l’héritage même si vous avez été premier ministre quelques mois », a rappelé Lionel Zinsou avant de reconnaître qu’il était difficile d’être « le candidat de la continuité dans un contexte où après 10 ans,  (…) vous avez un effet de ras-le-bol ».  Citant « la corruption, les affaires, les scandales, les ratés, les échecs » qu’il a dû assumer après avoir été Premier ministre seulement quelques mois, Lionel Zinsou regrette que ses adversaires qui ont conduit l’action pendant 08 ans sur 10 avec le gouvernement du président sortant, eux soient vierges.

Il faut signaler que Lionel Zinsou, au lendemain de sa défaite face à Patrice Guillaume Athanase Talon lors du second tour de la présidentielle de mars, avait clairement reconnu que le bilan du président Boni Yayi était l’une des causes de son échec.