La Nouvelle Tribune

Bénin: Benoît Dègla critique le ministre d’Etat Koupaki

Espace membre

Les 100 jours de « grâce » sont désormais passés. Le régime du président Patrice Talon essuie désormais les premières critiques. Notamment de la part des lieutenants de l’ancien régime du président Boni Yayi.

En marge d’un débat télévisé coréalisé par Canal 3 Bénin et la télévision nationale (ORTB), l’ancien patron de la sécurité intérieur, le député Benoît Dègla a critiqué avec véhémence la gouvernance du président Talon notamment les actions du ministre d’Etat, Secrétaire général à la présidence de la République, Pascal Irénée Koupaki.

« Je vous l’avoue, les mercredis, je m’ennuie », a confié le député cauris de la 10ème circonscription qui souligne ne pas suivre le point de presse d’après conseil des ministres du ministre d’Etat.

Pour l’ancien ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique cette conférence ne « sert à rien » car, explique le député, « c’est toujours inachevé, il faut attendre le Secrétaire général Ouin Ouro qui sort deux jours après ce communiqué pour savoir effectivement de quoi il est question ».  L’ancien collaborateur du président Thomas Boni Yayi pense «  qu’on doit éviter de nous faire peur ». Cela, d’autant plus que « les cadres béninois qu’on nomme sont des fils de ce pays au même titre que ceux qui sont là », et « donc, faire partir quelqu’un, ne doit pas faire l’objet de clandestinité ».

Benoît Dègla pense que la façon de faire du gouvernement cache bien des choses, précisément en ce qui concerne la compétence des personnes nommées par le conseil des ministres.

« Je vous le dis, il y en a qui n’en ont pas parce qu’on en connaît », a indiqué le député qui estime que la communication est le point sur lequel il y a beaucoup de choses à parfaire pour les 100 premiers jours du Président de la République Talon.