La Nouvelle Tribune

Gestion des déchets : Léhady Soglo obtient l’appui de Paris et de l’Afd

Espace membre

Le Maire de la ville de Cotonou Léhady Vinagnon SOGLO poursuit son périple dans l’Hexagone. Après les villes de Dunkerque et de Rosny-Sous-Bois où il a eu des échanges assez fructueux avec ses homologues, le président du Conseil municipal de Cotonou a eu une importante réunion avec la Direction des relations internationales de la Mairie de Paris et l'Agence Française de Développement (AFD).

Au cœur de cette rencontre tenue dans les locaux de l'hôtel de ville de Paris, le Mardi 12 juillet 2016, plusieurs questions liées au développement de la ville de Cotonou. Au nombre de celles-ci, on peut citer l'insertion dans le projet en cours d'instruction de l'AFD, de l'étude d'un plan de développement stratégique durable de la ville de Cotonou, l'appui de la ville de Paris pour la réalisation d'une étude de valorisation des déchets à Cotonou, l'appui de Paris à la gestion de l'assainissement de la ville de Cotonou.

Cette rencontre a été une occasion pour le Maire de Cotonou de démontrer à ses interlocuteurs que sans un plan de développement stratégique durable sur un horizon de 20 à 25 ans, aucun développement n'est possible pour sa ville. En effet, poursuit-il : « Depuis l'historique Conférence nationale des forces vives de la nation de Février 1990, notre ville a bénéficié d'importants financements aussi bien des partenaires au développement que sur fonds propres. Mais, il est aisé de constater que non seulement ces financements n'ont pas permis d'atteindre les objectifs de développement escomptés, mais ont eu des effets qui se sont annihilés les uns les autres ». Pour le maire de Cotonou, cette situation est due à la dispersion des centres d'intervention et la mise en œuvre incohérente de tous ces projets qui ne s'inscrivent pas dans un schéma global de développement.

Des promesses

Suite à l’exposé du maire Lehady Soglo, l'AFD a promis dépêcher à Cotonou une mission dès le mois de septembre en vue de lancer la procédure de recrutement des bureaux d'études qui se chargeront de la réalisation de ladite étude.

S’agissant des deux autres points qui ont meublé ces échanges, le Maire Léhady SOGLO a obtenu l’appui de la Mairie de Paris pour la définition d'un schéma économique permettant de réduire les dépenses de gestion de la filière des déchets solides ménagers, voire d’en tirer des ressources au profit de la ville. Dans ce sens, la Mairie de Paris a décidé d'envoyer une mission d'experts à Cotonou dès le 20 juillet prochain afin de travailler sur place et de recueillir toutes les informations lui permettant d'amorcer l'appui de Paris dans les domaines aussi bien des déchets solides que de l'eau et de l'assainissement.