La Nouvelle Tribune

Education : réaction de Koupaki à propos des résultats catastrophiques au CEP 2016

Espace membre

Avec un taux d’échec de plus de 60%, les résultats de l’examen du Certificat d’étude primaire (CEP 2016) suscitent beaucoup de réactions sur la qualité de l’enseignement au Bénin. Ce résultat qui est l’un des plus bas enregistrés ces 15 dernières années ne laisse pas indifférent le ministre d’Etat, Secrétaire général à la Présidence Pascal Irénée Koupaki.

« Ma réaction c’est que les résultats sont décevants » a-t-il déclaré quand il a été  interrogé ce mercredi au Palais de la Présidence sur ce résultat médiocre enregistré pour le premier examen du Cep sous le nouveau régime auquel il appartient.  Selon lui, « ces  résultats traduisent la qualité de notre système éducatif ».

Aussi a-t-il dit, « Il ne faut pas tricher, c’est la réalité des résultats. 06 enfants sur 10 n’ont pas pu réussir, ça veut dire que le challenge est important ».

Sur ce le gouvernement réformiste du Nouveau Départ avec à sa tête le Président Patrice Talon envisage de profondes réformes dans le secteur éducatif béninois.

« Dans le projet de société du Chef de l’Etat, il est prévu de réformer tout ce secteur… Nous devons absolument revoir les programmes scolaires, revoir les infrastructures et revoir aussi la  qualité des enseignants » a indiqué le ministre d’Etat Koupaki.

Il assure que « C’est un axe de politique très important dans lequel  le gouvernement s’engagera avec la création prochaine du Conseil national de l’éducation. »