La Nouvelle Tribune

Bénin : Léhady Soglo opte pour l’autonomisation des déchets solides à Cotonou

Espace membre

La municipalité de Cotonou poursuit les réflexions pour une gestion innovante et efficace de la filière des déchets solides et ménagers à Cotonou. C’est dans ce cadre qu’une délégation municipale conduite par le Maire Léhady Vinagnon SOGLO a effectué, le lundi 04 Juillet 2016, une mission à Dunkerque, ville française ayant une expérience avérée dans la méthode du tri des déchets au niveau des ménages.

Cette visite a permis à l’autorité municipale de Cotonou et à sa suite de s’enquérir de l’expérience innovante, efficace et efficiente de cette ville en matière d’assainissement et de salubrité. Au cours de la mission, le Maire Léhady SOGLO et sa délégation ont examiné l’ensemble des étapes du plan de gestion des ordures dans cette ville française. Ce mécanisme est composé du tri à la source avec deux ou trois poubelles, de l’usine du tri des déchets et de la centrale de production de l’énergie électrique par le procédé d’incinération des déchets (un Point Apport Volontaire ‘’PAV’’ des déchets). Toujours pour mieux s’approprier l’expérience de la ville de Dunkerque,  l’occasion a été donnée à la délégation de Cotonou de suivre un exposé très riche sur le plan de gestion des déchets du port de Dunkerque (troisième plus grand port de la France) et les relations entre le port et cette ville. Il en ressort que, contrairement à ce qui se passe au Bénin, le Maire de Dunkerque est le Vice-président du conseil d’administration du port de cette ville. L’autre temps fort ayant marqué la visite du Maire de Cotonou  en France, a été l’audience qui lui a été accordée par son homologue de Dunkerque. A cette occasion, on a noté que toute la ville de Dunkerque était pavoisée aux couleurs du Bénin et de la France. Un accueil chaleureux qui témoigne de la vitalité de la coopération entre les deux villes pour des réalisations très fructueuses au profit de leurs populations.Pour redynamiser le système de gestion  des ordures dans la ville de Cotonou, ce nouveau mode de gestion  sera instauré dans la capitale économique du Bénin afin d’appuyer la  notion de propreté intégrale mise en œuvre depuis 2015 à  Cotonou.  

A noter que la mission effectuée à Dunkerque fait suite à une série d’actions entreprises par le Maire de Cotonou dans le cadre de la gestion efficace et efficiente des ordures ménagères dans la ville vitrine du Bénin. En effet, depuis octobre  2015, le nettoyage de la ville se fait sur la base d’un nouveau mode basé sur la notion de propreté intégrale, conformément aux recommandations du séminaire municipal organisé en octobre dernier. A cela, il faut ajouter la construction de plusieurs points de regroupement des ordures dont les travaux sont en cours d’achèvement dans la ville. Et c’est toujours pour mieux soulager les peines de ses administrés que le patron  de l’hôtel de ville de Cotonou veut mettre en œuvre cette nouvelle méthode basée sur la gestion autonomisée des déchets solides ménagers. Une technique qui, lorsqu’elle sera opérationnelle,  permettra de minimiser les coûts de gestion de la filière des déchets solides et ménagers dans la ville de Cotonou