La Nouvelle Tribune

Bénin : Ce que Koupaki a dit concernant les concours annulés

Espace membre

Lors du compte rendu du conseil des ministres, le ministre Koupaki a insisté sur les raisons de l'annulation du concours de recrutement du ministère des finances. Ci-dessous ses révélations.

Déclaration du ministre Koupaki sur le concours annulé

Au terme des travaux de la première phase concernant le ministère de l'économie et des finances la commission a décelé de nombreux cas de violation des lois et textes en vigueur en de très nombreux articles. Par ailleurs des actes administratifs dépourvus d'existence légale ont été pris au cours des différentes phases de l'organisation des concours. Des cas graves de défaillances et d'irrégularités ont été constatés dans l'organisation de ces concours. Les membres de la commission n'ont pas eu accès à toutes les informations et à tous les documents. Des copies ont disparu, la liste des candidats est introuvable, les listes d'émargements ont également disparu. Des dossiers des candidats au concours ne sont pas disponibles. C'est en raison de cela, que les travaux de la commission se sont limités, pour ce qui concerne le ministère de l'économie et des finances, à un échantillon représentant à peine le tiers des listes d'émargement ou des effectifs. Malgré ces difficultés, le tableau des défaillances et des responsabilités a pu être établi par structure ou par personne impliquée. Après avoir pris connaissance de ce constat, le conseil a pris les six décisions ci-après:

  • Premièrement, les concours directs organisés en 2015 au profit du ministère de l’économie et des fiances sont annulés ;
  • Deuxième décision : les concours seront repris et organisés suivant les textes en vigueur et en relation avec la Direction de l’Office du BAC et la Direction des Examens et Concours ;
  • Troisième décision : les candidats qui ont participé à des fraudes seront exclus de la liste des candidats au concours
  • Quatrièmement : les candidats admis à concourir sont exemptés de nouveau droit d’inscription
  • Cinquièmement : les agents de l’Etat responsables des 23 défaillances et irrégularités relevés dans l’organisation des concours incriminés sont déchargés de leur fonction
  • Sixième décision : les procédures disciplinaires à l’encontre des mises en cause seront engagées de même que les procédures judiciaires.