La Nouvelle Tribune

Bénin: Les Mouvements du Nouveau départ bientôt coalisés pour accompagner Talon

Espace membre

Dans le but d’aider le président de la République dans la conduite de ses réformes, les treize (13) mouvements ayant travaillé à son avènement au pouvoir ont décidé de se mettre ensemble. Un protocole d’accord a été signé à cet effet ce samedi à l’Espace divine du Centre de promotion artisanale.

Après avoir contribué énormément à la victoire de Patrice Talon à la présidentielle de mars dernier, les mouvements l’ayant soutenu veulent maintenant aider à la réussite de son quinquennat. Et pour cela, ils ont décidé de se regrouper au sein d’une coalition. Cette coalition dénommée Coalition des mouvements du Nouveau départ verra très bientôt le jour. Ce samedi 25 juin 2016 à l’Espace divine du centre de promotion artisanale, un protocole d’accord a été signé entre treize (13) mouvements dont le mouvement Force one, le Mouvement Talon au pouvoir et le mouvement Jeunesse Vision Talon 2016.

Selon Euraste Agossou, président du conseil des hauts délégués, la coalition a pour ambition ultime de faire triompher le Nouveau départ. « Nous entendons être un acteur de premier rang dans la réussite du Nouveau départ », a-t-il confié soulignant que la coalition se veut être la plus grande dynamique de réflexion sur laquelle le chantre de la Rupture pourrait s’appuyer pour la mise en œuvre de ses réformes. La coalition entend en effet contribuer et aider à l’adhésion massive de la population aux réformes du président Talon et de son gouvernement.

Pas des « fous du roi »

Saluant l’initiative des mouvements, Wilfried Léandre Houngbédji, a dans la communication qu’il a prononcée sur le Nouveau départ, exhorté les mouvements à ne pas être un ramassis de jeunes chantant et criant les gloires du chef juste pour des nominations mais être plutôt une « jeunesse de valeur ». Ceci, pour encourager le chef de l’Etat à être « impopulaire ». Car, «soulignera-t-il, le bâtisseur, le vrai, doit être impopulaire ».

Félicitant les mouvements pour leur important rôle dans la victoire du président Talon, l’honorable Ordèn Alladatin invitera les mouvements à « travailler à leur disparition ». Ceci dans l’ultime but de renforcer les partis politiques qui sont les seuls habilités à animer la vie politique.  

Il faut préciser que la signature d’accord devrait conduire dans un délai de trois mois au maximum à la mise sur pied de la Coalition. Les mouvements signataires du protocole appellent donc les autres mouvements ayant soutenu le président Talon et partageant leur vision à se joindre à eux