La Nouvelle Tribune

Police municipale

Espace membre

N; SogloSoglo à l’école de son homologue de Ouagadougou
Le maire de Cotonou, Nicéphore Soglo, a reçu en fin de semaine dernière, son homologue de la ville de Ouagadougou, Simon Compaoré avec qui, il a eu une séance de travail à laquelle ont pris part les ministres de l’Intérieur et de la Décentralisation, le 2e adjoint au maire de Cotonou et le maire de Porto-Novo.


La police municipale et sa mise en œuvre dans les villes à statut particulier étaient au menu des discussions. Simon Compaoré a partagé avec ses homologues de Cotonou, de Porto-Novo et les ministres, son expérience de la police municipale, un corps qui existe déjà à Ouagadougou. De son exposé, découle un point d’achoppement pour l’assistance sur le mode de recrutement des policiers municipaux. A Ouagadougou, alors que la mairie gère le processus de recrutement de bout en bout et engage autant d’agents que peut rémunérer le budget municipal, la loi au Bénin limite le nombre d’agents à recruter et implique fortement dans le recrutement, le gouvernement.  Les ministres présents ont promis de rendre compte au chef de l’Etat en vue de la modification éventuelle du décret. Au finish, il a été convenu au terme de la séance de travail, le séjour à Ouagadougou, les jours à venir, d’une délégation gouvernementale et des villes à statut particulier pour s’enquérir de la formation pratique des policiers municipaux et de leur fonctionnement sur les différents théâtres d’opération dans la capitale du Burkina-Faso 

Jules Yaovi Maoussi

{mosgoogle}