La Nouvelle Tribune

Lépi au Bénin : A propos du mandat des responsables de l'ANT

Espace membre

Suite aux décisions du conseil des ministres du 15 juin 2016 dernier, le chef de l’Etat, Patrice Talon, a nommé de nouveaux responsables à l’Agence Nationale de Traitement (Ant) en remplacement du Centre National de Traitement (Cnt), conformément aux dispositions de la loi. Ils sont au total cinq à la tête de cette structure.

Ces nouveaux responsables de l’Ant qui est appelée à suppléer le Cos-Lépi, disposent d’un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois au terme des dispositions de l’article 226 du code électoral. Aussi, selon les mêmes dispositions, il ne peut être mis fin à leurs fonctions avant expiration de ce délai qu’en cas d’empêchement ou de faute grave constatée.

Lire Bénin : communiqué du conseil des ministres du 15 juin

Cette structure, étant sous la tutelle de la présidence de la République, dispose également d’une autonomie de gestion par rapport aux institutions de la République, sous réserve des dispositions des articles 49, 81 alinéa 2 et 117, 1er et 2ème tirets de la Constitution et des articles 42, 52 et 54 de la loi N° 91-009 du 04 mars 1991 portant loi organique sur la Cour Constitutionnelle modifiée par la loi du 31 mai 2001.

Cinq personnalités et cadres nationaux, reconnus pour leurs compétences sont appelés à gérer l’héritage que leur a légué le Centre National de Traitement (Cnt) lors de la dernière élection présidentielle.

Découvrez les noms des responsables nommés ici