La Nouvelle Tribune

Bénin : une agence pour gérer la LÉPI

Espace membre

La gestion de la Liste électorale permanente informatisée (Lépi) change de main. En lieu et place du centre national de traitement (Cnt) qui, lors des dernières élections, a remplacé le Conseil d’orientation et de supervision de la Lépi (Cos-Lépi) (qui avait montré ses limites) le gouvernement du président Patrice Talon a décidé de mettre sur pied l’Agence nationale de traitement (Ant).

Et ce, conformément à la législation en la matière. Cette agence a la lourde mission de faire, comme initialement annoncé, de la liste électorale un véritable instrument de développement.

Les membres déjà connus

Selon des informations confirmées par des sources proches de la présidence de la République du Bénin, les membres de cette agence, au nombre de cinq (05) sont déjà connus. Il s’agit notamment de Bonaventure Gagnon (Régisseur général), Jean-Claude Ahouanvoébla (Régisseur général adjoint, chargé de la planification des opérations et des formations), Issiakou Souleymane (Responsable de l’administration du réseau, des programmes informatiques, de la maintenance et de la veille technologique), Aurèle Quenum (Responsable du développement des bases de données, de l’analyse et de l’audit) et Labou Djibril Amadou (Responsable chargé de la logistique, du matériel et du budget) qui aura à charge la gestion  du budget. Ces derniers ont été nommés par le décret pris par le chef de l’Etat. A en croire nos sources, les cinq membres prendront service dans les jours à venir lors d’une prestation de serment devant la cour d’appel de Cotonou.