La Nouvelle Tribune

La Présidence béninoise se dote d’un Bureau d’analyse et d’investigation

Espace membre

Un nouvel organe à la Présidence de la République du Bénin. Réuni en séance ordinaire ce mercredi 15 juin 2016, le Conseil des ministres a adopté le projet de décret portant création, organisation, attribution et fonctionnement du bureau d’analyse et d’investigation à la présidence.

Ce bureau contribuera à la réorganisation et la professionnalisation du corps de contrôle du service public. Il aura la prérogative d’auditer des offices et agences étatiques.  L’annonce a été faite par le ministre d’Etat, Secrétaire général Pascal Koupaki lors de sa conférence de presse post-Conseil.

«La mise en place du bureau d’analyse et d’investigation répond au besoin de disposer d’un pôle de compétences pour apporter un appui aux structures de la mise en œuvre des réformes et pour contribuer à assurer la bonne gouvernance dans la gestion des biens publics et des finances publiques», a-t-il indiqué à la presse, hier, en début de soirée.

Lire Réformes Politiques du président Talon : Les Institutions de contrôle

Cela cadre avec la vision du gouvernement de la rupture qui a choisi, a-t-il poursuivi, un modèle économique «basé sur l’éthique, la rigueur de la gouvernance, le partenariat public-privé, et le dispositif conséquent d’agence  pour la conception et l’opérationnalisation du projet phare.» Cette nouvelle structure fait penser à l’Inspection générale de l’Etat créée sous Yayi, devenue ensuite Bureau de l’auditeur général avant d’être supprimée par Patrice Talon dès son entrée en fonction en avril dernier