La Nouvelle Tribune

Transport urbain à Parakou : Les députés autorisent la ratification de près de 8,5 milliards

Espace membre

Les députés ont donné leur quitus pour plusieurs dossiers examinés le lundi dernier en séance plénière. Au nombre de ces dossiers, figure l’examen du rapport relatif au projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt additionnel signé à Cotonou, le 15 septembre 2015 entre la République du Bénin et le Fonds Africain de Développement (FAD) dans le cadre du financement partiel du projet de transport urbain à Parakou.

Le coût du financement de ce projet par le FAD est estimé à 8.460.000.000 francs Cfa et relatif au développement et l’amélioration du transport urbain dans la ville de Parakou. Selon le contenu du rapport présenté par la commission des finances et des échanges en plénière, le montant global du projet s’élève à 57,37 milliards de francs Cfa et vise entre autres, l’amélioration de la mobilité urbaine dans la ville et des conditions de vie des populations sans oublier le niveau de service des routes, notamment la réduction des cas d’accidents de circulation et l’efficacité des activités urbaines, plus précisément les conditions de vie des populations dans ladite ville. Selon le rapport, le gouvernement, en initiant ce projet espérait traduire dans les faits la modernisation et l’extension du réseau routier béninois et son renforcement, notamment les corridors routiers concernés par le trafic international sans perdre de vue l’amélioration de la capacité de drainage du trafic urbain et national. Au terme des discussions en plénière et suite aux apports et contributions variés des honorables députés, le texte de loi en question a été adopté à l’unanimité par les députés