La Nouvelle Tribune

Bénin: Le gouvernement en guerre contre les boulangers indélicats

Espace membre

En Conseil des  ministres ce mercredi 8 juin 2016, le gouvernement s’est penché sur la situation  dans le secteur de la boulangerie et selon le ministre d’Etat secrétaire général à la présidence, des mesures d’assainissement du secteur ont été prises suite au constat de l’utilisation de produits toxiques et cancérigènes dans la fabrication de pain au Bénin.

Attention, des baguettes de pain contenant des produits toxiques sur le marché.  Sur alerte du ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat,  le Conseil des ministres de ce mercredi 8 juin 2016 s’est penché sur la situation du secteur de la boulangerie  et a évoqué l’usage de produits toxiques dans la fabrication de pain au Bénin.   

« Le ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat  a informé le Conseil de  la situation qui prévaut dans le secteur  dans notre pays. Le ministre a mis en  exergue les difficultés auxquelles le secteur est confronté notamment la non maîtrise des acteurs, l’utilisation de la farine de blé qualité douteuse  et  l’utilisation de produits toxiques dans la fabrication du pain » a déclaré  Pascal Iréné Koupaki, le ministre d’Etat, secrétaire général à la Présidence dans son point à la presse.

Cette présence  de produits nuisibles à la santé de l’homme est avérée par des études selon le ministre d’Etat. «  Il y a des  produits toxiques, des produits cancérigènes.  Les études sont en cours,  les laboratoires ont déjà fait les premiers tests,  ces  laboratoires vont confirmer encore certains tests » a indiqué le ministre. Koupaki atteste qu’« Il y a effectivement dans ce secteur des  gens qui ne devaient pas s’y trouver ».  A l’en croire,  « La sécurité sanitaire des  aliments préoccupe le gouvernement ». 

A cet égard rassure-t-il, « Le Conseil prend la mesure de ce problème » et  « des actions d’assainissements du marché du pain et autres  aliments à base de farine de blé sont indispensables ».

Guerre contre les boulangers amateurs

Ayant pris la mesure du problème, le gouvernement béninois est décidé à supprimer la race des boulangers employant des produits toxiques dans la fabrication des pains. «  Le conseil a instruit les ministres concernés  de prendre des mesures urgentes nécessaires pour identifier les trafiquants, faire contrôler la qualité des aliments, sévir conformément aux  dispositions légales et règlementaires » informe le ministre d’Etat Koupaki qui a également fait savoir que sera « engagée  une sensibilisation des populations ».   

Aussi a-t-il martelé, « Il faut identifier les vrais boulangers des boulangers  amateurs qui exposent les populations. Il faut identifier ceux qui utilisent les produits toxiques pour fabriquer le pain. Il faut identifier ceux-là qui utilisent la farine de blé de qualité douteuse ».

Pour réussir à sortir les brebis galeuses du secteur de la boulangerie, le gouvernement veut également s’appuyer sur les associations professionnelles. « Nous serons en relations avec les associations professionnelles  du secteur pour trouver les meilleures solutions » a promis le ministre d’Etat Koupaki