La Nouvelle Tribune

La défaillance de la Sonacop contraint le gouvernement à recourir aux stations privées

Espace membre

La Société nationale de commercialisation des produits pétroliers (Sonacop), société d’Etat est incapable d’approvisionner l’administration publique. C’est ce qui ressort du Conseil des ministres de ce mercredi 8 juin 2016 au terme duquel le gouvernement béninois a décidé de recourir aux entreprises privées de distribution de produits pétroliers au Bénin.  

« Dans le cadre d’un meilleur fonctionnement de l’administration et pour alléger les difficultés d’approvisionnement en produits pétroliers auprès de la Sonacop,  le Conseil a autorisé les institutions de la République et les ministères à s’approvisionner en produits pétroliers au près des structures privées de commercialisation » a annoncé le ministre d’Etat selon qui « l’administration est bloquée par le fait que la Sonacop  n’est pas en mesure d’approvisionner en produits pétroliers ».

Il s’agit en fait d’une part de la commande publique en produits pétrolier qui reviendra aux entreprises privées. « 70% des commandes doivent être adressées à la Sonacop et 30 % des commandes  à des sociétés privées » selon la répartition retenue en Conseil  des ministres. L’application de cette mesure devrait avoir un impact sur la vie de la Société d’Etat.

A ce sujet informe le ministre d’Etat, Secrétaire général à la présidence, ses collègues, le ministre de l’Economie et des finances et le ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat réévalueront à la fin du mois de juillet 2016, l’impact de la mise en œuvre de cette décision. Toujours concernant la Sonacop, le gouvernement ignore quel est son statut juridique. Sur ce, a aussi informé Koupaki, « Le Conseil examinera très prochainement une communication sur la situation juridique de la Sonacop qui reste à clarifier »