La Nouvelle Tribune

CNCB : Ernest Tindo, directeur général adjoint, relevé de ses fonctions

Espace membre

Décidément, la grande vague de suspension qui a cours dans les ministères, précisément au ministère des Infrastructures et des Transports n’épargne guère les directeurs généraux adjoints. En effet, après la suspension puis le limogeage des directeurs généraux de la Société béninoise des manutentions portuaires (SOBEMAP) et du Conseil national des chargeurs du Bénin (CNCB), c’est le tour des directeurs généraux adjoints.

Ainsi, comme Sylvain Seko Denis, directeur général adjoint de la SOBEMAP, Ernest Tindo jusque-là deuxième responsable du CNCB a perdu son poste. Celui qui, jusqu’à ce mercredi 25 mai 2016 occupait à la fois le fauteuil de directeur général et celui de directeur général adjoint a été suspendu de ses fonctions ce vendredi 27 mai. Ernest Tindo a été suspendu par le Conseil d’administration du CNCB, sur instructions du ministre des Infrastructures et des Transports, Hervé Hèhomey. La notification lui a été faite par une correspondance  N°014/16/CNCB/Pdt-CA à lui adressée par le président du Conseil d’administration du CNCB, Ibouraima Méré Daouda.