La Nouvelle Tribune

Bénin : Barthélémy Kassa tente de sauver son groupe parlementaire

Espace membre

Le député Barthélémy Kassa, après l’éclatement de son groupe parlementaire « République et Solidarité Nationale », a tenté hier de colmater les brèches. En effet, plusieurs députés qui ont démissionné d’autres groupes parlementaires il y a quelques jours, ont fini par adhérer au groupe parlementaire « République et Solidarité Nationale ».

Ils sont au total quatre (04) députés à effectuer cette formalité. Il s’agit des députés Sofiath Schanou, Lucien Houngnibo, Rachidi Gbadamassi et Sabai Katé, tous députés des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe). Mais la procédure pour reconstituer ce groupe parlementaire a été quelque peu bancale. Sinon comment comprendre qu’un groupe parlementaire qui a été disloqué peut recevoir des adhésions en son sein sans une autre déclaration de constitution ? C’est là que les députés de ce groupe parlementaire et leur président Barthélémy Kassa ont péché. Cette adhésion a été faite de manière illégale. En respectant les textes, il va falloir revoir dans les jours à venir la procédure de reconstitution de ce groupe parlementaire. Aux dernières nouvelles, on apprend que des démarches se mènent déjà pour revoir la procédure et faire une déclaration de constitution du groupe

Quatre démissions enregistrées hier à l'hémicycle

La première démission enregistrée hier au sein de l’hémicycle est celle de l’honorable Sabaï Katé. Il a démissionné du groupe parlementaire « République et Démocratie » autrefois présidé par Rachidi Gbadamassi pour adhérer au groupe parlementaire du député Barthélémy Kassa « République et Solidarité Nationale ». La deuxième démission est celle de l’honorable Rachidi Gbadamassi, ancien président du groupe parlementaire « République et Démocratie ». Il adhère aussi au groupe de Barthélémy Kassa.

Lire Assemblée nationale : Rachidi Gbadamassi perd des plumes

Il en est de même pour les députés Sofiath Schanou et Lucien Houngnibo qui ont démissionné respectivement du même groupe parlementaire présidé par Barthélémy Kassa et celui du député Octave Houdégbé, « République, Paix et Progrès ». Ce qui fait au total quatre démissions enregistrées hier au parlement.