La Nouvelle Tribune

Membres de la CBDH : le sort de Yempabou bloquerait-il le processus à l’Assemblée ?

Espace membre

L’Assemblée nationale doit procéder dans les prochains jours à la désignation de ses deux représentants au sein de la Commission béninoise des droits de l’homme (Cbdh) dans le cadre de la mise en place pour un fonctionnement régulier de la Cbdh. mais cette désignation peine à se concrétiser.

Deux députés avaient été autrefois désignés au sein de cette Commission mais le processus n’a plus évolué pour diverses raisons. Il s’agit des députés Léon Basile Ahossi et l’honorable Jacques Yempabou. C’est pour cette raison que les responsables du comité de défense des droits de l’homme au Bénin ont adressé une correspondance au président de l’Assemblée nationale afin que l’institution désigne les deux députés qui devront siéger au sein de la Commission ainsi que le représentant du bureau de l’Assemblée nationale.

Lire Représentants au sein de la Cbdh : Houngbédji demande à la Commission des Lois de faire diligence

Mais un facteur risque de bloquer le processus. La situation que connait le siège du député Jacques Yempabou. On se rappelle que la Cour Constitutionnelle avait prononcé, à travers une décision, sa démission d’office de l’Assemblée nationale. Mais pour certaines raisons liées à la dernière élection présidentielle et des démissions au sein de la commission des lois, ce dossier est resté lettre morte. Une fois la commission des lois mise en place, elle devrait incessamment produire son rapport par rapport au député Jacques Yempabou.

On se demande quel sort sera réservé à ce député dans le rapport qui sera produit par la commission des lois et qui fera objet du vote de l’Assemblée nationale. Autrement dit, le député Jacques Yempabou risque de ne pas être confirmé au sein de la Cbdh.