La Nouvelle Tribune

Bénin: Talon lève l'équivoque sur ses voyages à Lomé, Abidjan et Paris

Espace membre

Au lendemain de son historique victoire à la présidentielle de mars dernier face à l’ancien premier ministre Lionel Zinsou, l’ex-magnat du coton béninois, Patrice Talon a effectué trois voyages hors du territoire national. Notamment à Lomé au Togo voisin le 28 mars, à Abidjan du 15 au 19 avril et puis dans la capitale française, Paris, du 19 au 27 avril.

Ces premiers déplacements, du président de la République du Bénin, précisément les destinations, ont suscité beaucoup de commentaires dans l’opinion nationale. Vu la grande dépendance de l’économie béninoise vis-à-vis de celle  du grand voisin de l’Est, de nombreux Béninois ont été surpris de constater que le Nigeria ne figurait pas sur la liste des premiers pays visités par le président Talon.

Dans un entretien qu’il a accordé au quotidien français, Le Monde, le chef de l’Etat béninois s’est expliqué sur ses voyages et a donné la raison pour laquelle il ne s’était pas rendu dans le pays du président Mahummadu Bahuri. « Je suis allé à Abidjan en visite privée et en visite de travail. Je suis allé en France pour des raisons médicales et, à cette occasion, j’ai rencontré le président Hollande », a indiqué Patrice Talon.

Le président laisse entendre que s’il n’a pu se rendre au Nigeria pour des relations bilatérales, c’est pour des raisons de concordance de calendrier avec son homologue nigérian. « Je devais aller au Nigeria pour une visite bilatérale, mais nous n’avons pas pu caler une date avec le président Buhari », a confié le président Talon qui assure que les relations entre les deux pays sont bonnes.

« Nos populations sont sœurs. Il y a beaucoup à faire ensemble », a souligné Patrice Talon avant de dévoiler ses ambitions de « développer l’exportation de produits agricoles de l’est du Bénin vers le Nigeria et faire ainsi de mon pays le petit grenier du Nigeria ».