La Nouvelle Tribune

Patrice Talon : « le Bénin est comme un désert de compétences »

Espace membre

Le chef de l’Etat, Patrice Talon, hors du territoire national depuis bientôt deux semaines, s’est entretenu ce mardi 26 avril 2016 avec son homologue français, François Hollande.

Au terme de la rencontre qui a duré environ une heure, les deux présidents français et béninois ont conjointement donné un point de presse. Face aux hommes des médias, le chef de l’Etat béninois a rappelé son ambition de faire un miracle à la fin de son mandat, a exprimé un besoin de compétences pour réaliser la « magie ». « Parce que, a expliqué le président Patrice Talon, le Bénin est aujourd’hui comme un désert de compétences ».

«C’est vrai, les Béninois, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, sont remplis de talents mais notre administration aujourd’hui manque de compétences de manière criarde », a poursuivi le numéro 1 des Béninois qui voudrait pouvoir compter sur la France pour combler le déficit.

Lire Bénin : Talon injurie l’intelligentsia béninoise à Paris

« En cela, nous voudrions compter sur la coopération française pour nous appuyer, pour nous donner les moyens d’acheter, de payer de rémunérer la compétence, quel que soit le prix », a déclaré le chantre de la Rupture avant décliner clairement l’aide qu’il attend de la France dans ce domaine.

« Malheureusement, il est difficile aujourd’hui d’avoir la compétence gratuitement. Et c’est pour cela que nous utilisons ce terme, nous voulons avoir les moyens de payer. Nous voulons pouvoir compter sur vous pour nous apporter, pour nous donner des cadres, de l’assistance technique pendant quelques mois, quelques années, le temps que nous parvenons nous-mêmes, à former les cadres dont nous avons besoins », a clairement laissé entendre le chef de l’Etat béninois.