La Nouvelle Tribune

Bénin : L’Anlc somme les députés de déclarer leurs patrimoines

Espace membre

Depuis quelques jours, certains députés de la 7è législature n’ont plus le sommeil. A travers une correspondance, le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Guy Ogoubiyi, a sommé les députés de déclarer leurs biens conformément aux textes en vigueur en République du Bénin.

Cette correspondance a été lue vendredi dernier en plénière afin de rappeler aux parlementaires cette obligation constitutionnelle. Cette obligation, il faut le rappeler, est astreinte aux députés et aux membres du gouvernement. Jusque-là, seulement six (06) députés de la 7è législature ont déclaré leurs biens. Par cette correspondance, le président de l’Anlc invite les autres députés à se conformer à cette exigence constitutionnelle.

Il a rappelé que la Banque Mondiale ainsi que les autres institutions financières internationales, dans le cadre de leur appui budgétaire, ont exigé aussi les déclarations complètes des biens des députés et des ministres et qu'elles soient publiées au journal officiel. Il faut préciser que le refus de déclaration de patrimoine est également puni d’une amende. C’est dire que les députés de la 7è législature et même les membres du gouvernement du nouveau départ doivent assez vite se mettre en règle.