La Nouvelle Tribune

Fonds d’aide à la culture : Le ministre Ange Nkoué suspend l’élection

Espace membre

Plus d’élection possible pour le 18 avril prochain au Fonds d’aide à la culture.  Ce mercredi, le ministre  Ange Nkoué a pris un nouvel arrêté abrogeant le précédant à l’origine de la crise qui opposent les acteurs culturels les uns contre les autres. 

Ange Nkoué siffle la fin de la pagaille au Fonds d’aide à la culture (Fac). Le nouveau ministre de la culture suspend le processus d’élection des administrateurs à l’origine de la guéguerre au sein des acteurs culturels béninois. Il a pris ce mercredi 13 avril 2016, un nouvel arrêté abrogeant celui du 1er avril 2016 portant modalité  de désignation des représentants des fédérations d’artistes et d’associations de promoteurs culturel au Conseil d’administration du Fonds d’aide à la culture.

Dans la foulée, des acteurs culturels alertent sur la création tous azimuts d’associations par des individus appartenant à un système mafieux voulant s’accaparer des fonds publics.

« Nous constatons avec beaucoup de regrets la création tous azimuts  des fédérations sans but précis, sans vision clairement définie et juste dans un but électif. Entre octobre et décembre 2015, plus d’une trentaine de fédérations ont été créées et parfois une seule discipline artistique compte déjà plus de 16 fédérations » a dénoncé la Plateforme Wanilo des Acteurs culturels pour un Meilleur Fonctionnement du Fac. Elle a signalé que « sur le terrain, ces fédérations sont inaptes, donc, inexistantes  et d’autre part,  que leurs dépositaires sont de moins en moins crédibles ».

Pour cette Plateforme,  il s’agissait  d’« une machination grotesque d’un groupuscule d’Hommes de culture qui veulent s’éterniser  dans le Conseil d’Administration  du Fac ». La Plateforme en avait d’ailleurs appelé à la vigilance du ministre Nkoué pour empêcher le règne d’un système mafieux au Fac.

Dans la perspective d’organiser l’élection dans des conditions transparentes, le ministre Nkoué dans son arrêté charge le Secrétaire général du Ministère et le Directeur du Fonds d’aide à la culture de la mise en œuvre de sa décision qui prend  effet depuis ce mercredi 13 avril 2016, date de signature