La Nouvelle Tribune

Nominations

Espace membre

Yayi BoniYayi distribue les postes pour préparer 2011
Tous les moyens sont bons pour le président Boni Yayi pour reconquérir le fauteuil présidentiel en 2011. Il distribue des postes de responsabilité comme de petits pains pour contenter certaines personnalités,  pour se maintenir au pouvoir.
Selon le communiqué du dernier conseil des ministres, madame Claude Olory-Togbé, Alassane Soumanou, madame Mêmouna Bababoni sont respectivement directrice du conseil national des chargeurs du Bénin, directeur de la Société béninoise des manutentions portuaires et directrice de la Loterie nationale. A analyser de près ces nominations plus ou moins fantaisistes, il y ressort que le chef de l’Etat frappe à toutes les portes pour résister à ses adversaires en 2011. Avant cela, il y avait beaucoup d’autres postes attribués à qui on veut. A cet effet, plusieurs ministres sont déjà recasés. C’est le cas de Moudjaïdou Soumanou, Soumanou Toléba, Félix Hessou. Mais, Roger Gbégnonvi a rejeté l’offre. Ce qui fait dire à plus d’un que la présidence est devenue le dépotoir des anciens membres du gouvernement et le recasement des amis ou alliés politiques.

Pour Boni Yayi, il faut peut-être promouvoir les gens sans tenir compte de leurs capacités de gestion. L’essentiel est qu’ils soient utiles à des fins politiciennes en 2011.

{mosgoogle}
Cette manière de faire, participe à la mauvaise gouvernance que Yayi prétendait combattre en 2006. Il est temps que des mesures soient prises pour limiter le pouvoir du chef de l’Etat à prononcer des nominations. La révision de la Constitution devrait tenir compte de cette réalité.

Jules Yaovi Maoussi