La Nouvelle Tribune

Après Gbadamassi et Débourou à l’hémicycle

Espace membre

Les militants G13 et Fcbe s’affrontent à Parakou (Par médias interposés)
A travers diverses conférence de presse dont la télévision nationale a fait le reportage, les militants du G13 soutenant l’honorable Rachidi Gbadamassi et ceux des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) soutenant le député Djidril Débourou se sont données charge et réplique après que leurs leaders respectifs aient manqué d’en venir aux mains.
Les militants Fcbe de Parakou reprochent dans leurs interventions à l’honorable Rachdi Gbadamassi ses propos sur la gestion qui est faite des fonds de l’escorte. Pour eux, il n’est pas la personne indiquée pour de tels propos vu que par le passé, il était impliqué dans ce domaine. Pour eux, c’est le fait que le président de la République ait sifflé la fin de la récréation dans cette filière qui était à leur merci qui fait que le sieur Gbadamassi est en courroux. Par contre, les partisans de ce dernier réfutent l’accusation portée contre leur champion. Pour leur part, Gbadamassi n’a jamais été impliqué dans la gestion de l’escorte. Ils mettent alors au défi les membres de la dynamique Fcbe de Parakou de prouver que leur leader ait une fois signé un contrat avec le gouvernement du Général Mathieu Kérékou dans ce domaine. Ils affirment qu’il était plutôt dans le transport public tant au Bénin, au Niger qu’au Togo. Sûrs  de leurs affirmations, les militants  G13 de la cité des Koborou ont menacé d’assigner en justice le porte-parole des jeunes Fcbe de Parakou au cas où il ne saurait prouver ses allégations.  De l’Hémicycle, les frondes entre Fcbe et G13 ont désormais pris quartier au sein des militants de Parakou. Elles semblent d’ailleurs tendre déjà vers les tribunaux.

 Après les joutes oratoires, une guerre judiciaire ?
Les militants G13 qui soutiennent Rachidi Gbadamassi dans ce qu’il convient d’appeler affaire escorte de véhicules d’occasion, ont sommé leurs homologues Fcbe de produire les preuves que l’ancien maire de Parakou a été un acteur de ce secteur. Sans quoi, ils se verront devant les tribunaux. Ce qui semble apparemment une première. Jusque-là, les politiciens se jettent les accusations, les injures et autres insanités tous les jours que Dieu fait, mais ne se sont jamais avancés sur le terrain de la justice pour s’affronter. Or, à l’allure où vont  les choses entre Fcbe et G13 à Parakou, n’est-ce pas ce qui risque d’arriver ? Le moiss qu’on puisse dire est qu’apparemment l’honorable Rachidi semble décider à prouver qu’il n’a jamais été un acteur de l’escorte des véhicules d’occasion.
{mosgoogle}
Mais alors, ce quoi se sont-ils fondés les militants Fcbe pour avancer de telles choses ? Le gouvernement ne détiendrait-elle pas des preuves des allégations de ses partisans ?  Vivement que la vérité jaillisse. Et il serait préférable qu’elle jaillisse à travers un débat contradictoire afin que le peuple puisse faire son idée.

Benoît Mètonou