La Nouvelle Tribune

Bénin : sur ordre de Yayi, les opérations de réforme du matériel des ministères suspendues

Espace membre

Depuis quelques jours, précisément, depuis l’élection de Patrice Talon comme nouveau chef de l’Etat, dans les ministères et autres administrations publiques au Bénin, il y a un grand ménage qui se fait.

Des meubles, moyens roulants et autres sont vidés des bureaux des ministères sous le prétexte de réforme du matériel. Cette situation qui crée un tollé général dans le pays n’a pas laissé indifférent le président de la République. Au détour d’une sortie, le président Boni Yayi a laissé croire qu’il s’agissait d’une opération régulière mais le chef de l’Etat s’est interrogé sur  le timing.

L’actuel locataire du palais de la Marina a en effet demandé pourquoi est-ce que l'opération se déroulait en ce moment de fin de mandat. Le docteur président du Bénin depuis avril 2006 a aussi rappelé qu’au lendemain de sa prise de fonction à la tête de l’Etat béninois, de pareilles opérations avaient été lancées.

L’opération suspendue

Selon les informations recueillies auprès de sources dignes de foi, le chef de l’Etat après son intervention a instruit les autorités compétentes afin que l’opération soit suspendue. Aussitôt donnée, cette instruction de celui qui dirigera l’Etat béninois pour encore 6 jours a été mise à exécution. En effet, le directeur de la logistique et du matériel du ministère de l’Economie, des finances et des programmes de dénationalisation, Alfred Sama a momentanément interrompu l’opération de réforme du matériel.

Lors d’une sortie sur la chaîne de télévision nationale, le cadre du ministère des finances a indiqué que les réformes de véhicules et de meubles sont suspendues. Mais il promet qu’au lendemain de l’installation du nouveau régime que ces opérations vont reprendre. C’est dire qu’à partir de ce jeudi, jusqu’au 6 avril prochain, aucun meuble ni moyen roulant et autre ne doit sortir d’un ministère sous le prétexte de réformes de matériel.