La Nouvelle Tribune

Présidentielle 2016 : Koutché et Topanou s’expriment

Espace membre

C’est désormais du passé. L’élection présidentielle de cette année au Bénin se conjugue désormais au passé même si les résultats officiels ne sont pas encore rendus publics. C’est en tout cas ce que l’on en déduit après l'acte posé par le premier ministre Lionel Zinsou quelques heures après le scrutin. Et tous semblent d’accord qu’il faut maintenant passer à autre chose.

Après l’ancien ministre Victor Prudent Topanou, l’actuel ministre d’Etat chargée de l’Economie, des Finances et programmes de dénationalisation, Komi Koutché s’est en effet exprimé dans ce sens. Dans une intervention sur sa page facebook, l’argentier national a dit être fier de la démocratie béninoise qui l’a une nouvelle fois emporté et a invité à travailler à sa préservation. Komi Koutché dans son post a également dit son admiration au peuple béninois. « À tout le peuple béninois et vous toutes et tous qui avez cru en nos propositions et à notre candidat, le professeur Lionel Zinsou dont je reste convaincu des qualités et chances pour notre pays, je voudrais dire ma grande admiration », a écrit sur le réseau social avant de féliciter le nouveau président. « Félicitation au prochain Président de la République et place au travail pour le développement de notre pays avec la participation de toutes ses forces vives notamment sa jeunesse », a conclu Komi Koutché.

Présidentielle 2016 : la réaction de Victor Topanou

Le second tour de l’élection présidentielle au Bénin est achevé depuis quelques heures. Quelques heures plus tard, le candidat Lionel Zinsou a reconnu sa défaite et a même appelé le candidat Patrice Talon pour le féliciter. Depuis cet ultime acte de l’actuel numéro 2 du gouvernement du président Boni Yayi, les réactions se multiplient. La dernière en date est celle du président du parti Front uni pour la République (FUR), Victor Prudent Topanou. Dans un post, il y a quelques minutes sur sa page facebook, l’ancien Garde des sceaux, ministre de la Justice, des droits de l’homme et de la Législation du président Boni Yayi s’est exprimé. Dans ce bref texte publié sur les réseaux sociaux, le professeur de sciences politiques à l’Université d’Abomey-Calavi, plus grande université nationale du pays, estime que le processus électoral consacrant la désignation démocratique de notre nouveau et prochain Président de la République est achevé et que sauf cataclysme Patrice Talon dirigera le pays pour les cinq années à venir. Victor Prudent Topanou qui pense qu’il y a eu plus de peur que de mal invite donc les Béninois à fermer à présent ces parenthèses et à passer à autre chose. « ça y est, c'est fait. Le processus électoral consacrant la désignation démocratique de notre nouveau et prochain Président de la République vient de s'achever. Sauf coup de théâtre improbable et impossible, ce sera Patrice Talon. Plus de peur que de mal. Fermons à présent la parenthèse, passons à autre chose et avançons », lit-on en effet sur la page facebook de l’ancien ministre Topanou.