La Nouvelle Tribune

Bénin : Lionel Zinsou se démarque de la continuité et tacle Patrice Talon

Espace membre

Le premier ministre Lionel Zinsou continue son toilettage politique en essayant de se démarquer de l'actuel président Boni Yayi. Après avoir déclaré «Vous avez deux hommes devant vous désormais. Deux hommes qui ne cachent personne d'autres (Lire l'article ici) » juste après les résultats proclamés par la Cour constitutionnelle, Lionel Zinsou franchit un nouveau pas sur RFI ce matin.

A la question de savoir si il incarnait en tant que premier ministre la continuité, Lionel Zinsou a retorqué : "Non j'incarne quelque chose d'un peu différent. J'incarne l'idée qu'on peut se faire du changement dans la paix, pas dans la vengeance" contredisant de fait les déclarations de certains caciques du pouvoir qui clamaient à cor et à cri la continuité. Il a également rappelé qu'autour de Patrice Talon, il ya des anciens ministres de Boni Yayi, affirmant ainsi que la rupture n'était plus de mise. Il faut dire que le terme "continuité" n'a pas beaucoup plu au béninois. Il est donc normal que le premier tente de s'en défaire. 

Ne s'arrêtant pas en si bon chemin, Lionel Zinsou a également parlé de son concurrent Patrice Talon et rappelé les affaires qui pendent selon lui devant la justice : "le fait qu'un candidat incarne une espèce de volonté de régler des comptes et notamment ses propres comptes puisqu'il est en conflit d'intérêt avec l'Etat, il y a énormément de procédures judiciaires à son encontre, si vous voulez, ça c'est une anomalie dans la politique béninoise."