La Nouvelle Tribune

Patrice Talon : «Ce qui anime la plupart des électeurs béninois, c’est une volonté de rupture»

Espace membre

Patrice Talon sera-t-il le successeur de Boni Yayi au soir du 6 avril au palais de la Marina ? Si la réponse à cette question ne peut être tranchée, l’ancien magnat du coton y croit dur comme fer.

Dans une interview ce matin sur la chaîne internationale de radio RFI en tant qu’invité Afrique, le candidat de la coalition de la rupture au second tour de l’élection présidentielle du dimanche 20 mars prochain s’est montré très confiant. « Je n’ai pas de doutes, nous serons en mesure de rassurer les électeurs qui ont voté pour d’autres candidats, et leur expliquer ce que nous comptons faire ensemble. », a déclaré Patrice Talon.

Le chantre du Nouveau départ qui ne veut pas verser dans un excès de confiance estime que la plupart des Béninoises et Béninois sont fatigués de ce régime « décadent » : « Ce qui anime la plupart de ces électeurs, c’est une volonté de rupture. Et des deux candidats, Zinsou et moi, C’est bien moi qui incarne cet idéal. », a confié à Christophe Boisbouvier l’ancien ami de l’actuel chef de l’Etat, DR Thomas Boni Yayi, devenu ennemi numéro 1.