La Nouvelle Tribune

Lionel Zinsou : Les reports de voix seront certainement très faibles

Espace membre

Le premier ministre Lionel Zinsou, candidat à l’élection présidentielle 2016 au Bénin, ne s’avoue point vaincu. Et ce, malgré les ralliements de plus d’une vingtaine de candidats malheureux vers son challenger parmi lesquels l’homme d’affaires Sébastien Ajavon qui a recueilli 23% du suffrage exprimé au premier tour, l’économiste Abdoulaye Bio Tchané avec 8% des suffrages et l’ancien premier ministre Pascal Irénée Koupaki (environ 6%).

Invité Afrique de la chaîne internationale de radio RFI ce matin, le candidat de l’alliance républicaine arrivé en tête du premier tour du scrutin présidentiel semble sûr de pouvoir remporter l’ultime bataille pour le très convoité fauteuil présidentiel. Au micro de nos confrères de RFI ce matin, l’ancien patron de la banque privée des Rothschild a affirmé attendre avec sérénité le second tour.  « Nous attendons avec sérénité une élection où cette fois-ci, on parle d’avenir, du président béninois qui incarne la paix et l’unité », a confié à RFI le premier ministre candidat très convaincu que les reports de voix ne se feront pas. « Les électeurs sont très mûrs et très libres. Les reports de voix seront certainement très faibles, par rapport aux appels qui vont être entendus », a en effet assuré le neveu de l’ancien président Emile Derlin Zinsou.