La Nouvelle Tribune

Présidentielle 2016 : la grande déception de Sébastien Ajavon

Espace membre

Des déçus, le scrutin présidentiel 2016 au Bénin dont le premier tour s’est tenu dimanche 6 mars dernier, en a fait, et de très grands. Au nombre de ces derniers figure Sébastien Germain Ajavon.

Candidat à la grande surprise de la plupart des Béninoises et Béninois, le magnat de la volaille au Bénin avait réussi à rallier à sa cause un grand nombre de soutiens politiques. Ce qui pouvait laisser croire que de la tête du patronat, Sébastien Germain Ajavon, ‘’Fofo Séba’’ comme l’appellent ses militants et sympathisants pouvait se retrouver à la tête de l’Etat béninois. L’homme y a cru, ses militants aussi. Mais les grandes tendances rendues publiques, il y a une semaine par la Commission électorale nationale autonome (CENA) dans un premier temps et ensuite, la proclamation des résultats provisoires par la cour ont effondré le rêve du magnat de la volaille.

Selon les chiffres du premier tour, ‘’Fofo Séba’’ vient en troisième position derrière le premier ministre Lionel Zinsou arrivé en tête et derrière l’homme d’affaires Patrice Talon. Hier, lundi 14 mars 2016, lors de sa déclaration officielle de soutien au candidat de la coalition de rupture, Patrice Talon, Sébastien Ajavon n’a pas caché sa grande déception de ne pas être au second tour. « Il découle de ces résultats (du premier tour Ndlr) que nous sommes arrivés au troisième rang après messieurs Lionel Zinsou et Patrice Talon. Je mesure notre déception à la dimension de l’espoir que, tous, nous avons placé à occuper soit le premier rang soit à être second et ainsi nous retrouvés au second tour. Mais les urnes en ont décidé autrement », a déclaré Sébastien Ajavon avec beaucoup de déception. L’homme d’affaires se désole de ce verdict des urnes quil estime « effectivement dommage ». Cela,  parce qu’il avait un rêve pour ce pays, celui de le transformer profondément. Néanmoins il a porté son choix sur Patrice Talon.