La Nouvelle Tribune

1er tour de la présidentielle : les deux femmes font moins de 1%

Espace membre

Selon les chiffres livrés par la Commission électorale au petit matin de ce mardi 08 mars, les 5 premiers candidats ont eux seuls engrangés 90% des suffrages exprimés. 25 candidats se partagent 20%.

Ce sont les «big fives» de l’élection présidentielle de 2016. Lionel Zinsou, Patrice Talon, Sébastien Ajavon, Abdoulaye Bio Tchané et Pascal Iréné Koupaki. Annoncés comme favoris, ils viennent effectivement en tête du premier tour du scrutin. Ces 5 personnalités avaient déjà sorti la tête du lot des 33 candidats pendant la période de campagne et de pré-campagne. Les chiffres rendus publics ce mardi à 4 h du matin (heure de Cotonou) ont confirmé cette tendance générale observée avant la tenue même du scrutin. Ainsi avons-nous un chapeau de tête avec Lionel Zinsou (28,44%), Patrice Talon (24, 80%) et Sébastien Ajavon (23, 03%). Loin derrière eux, l’on retrouve Abdoulaye Bio Tchané (8, 79%) et Pascal Irénée Koupaki (5,85%). Ces 5 candidats totalisent plus de 75% des suffrages exprimés. Très loin derrière eux, viennent les 28 candidats restant. Ici encore, on peut faire une catégorisation. Les deux anciens généraux de l’armée (Fernand Amoussou et Robert Gbian) et Issa Salifou se démarquent avec chacun, un peu plus de 1% des voix.  Additionnés, les scores des trois donnent environ 5%. Les 25 candidats restant se partagent 20% des suffrages, leur score individuel respectif est en deçà de 1%.  

-1% des électeurs veulent d’elles comme présidentes

Deux femmes étaient en lice dans la course à la magistrature suprême. Marie- Elise Gbèdo, pour la 3ème fois consécutive et Elisabeth Agbossaga Djawad, à son tout premier essai. L’avocate a totalisé 3056 voix, soit 0, 12%. La femme d’affaires originaire de Bohicon a obtenu 5 604 voix (0,19%). Les suffrages recueillis par les deux n’atteignent pas 1%. Le dernier du scrutin est Késsilé Tchala. L’ancien ministre de la Santé de Boni Yayi a enregistré 1258 voix favorables (0,04%)