La Nouvelle Tribune

Présidentielle au Bénin : Emmanuel Tiando annonce les nouvelles mesures de la Cour constitutionnelle

Espace membre

Dans le souci de sécuriser le scrutin présidentiel du 6 mars prochain et de limiter les fraudes, la Cour constitutionnelle a pris des mesures innovantes dans le processus électoral.

C’est ainsi que pour la première fois de l’histoire électorale de notre pays, les délégués de la Cour auront un œil sur le convoyage des procès verbaux après le scrutin et ce, jusqu’au niveau des coordinations d’arrondissements. Autres mesures de la Cour annoncées par Emmanuel Tiando,  président de la Commission  électorale nationale autonome (Céna), la présence des délégués dans tous les centres de votes, l’accompagnement et l’assistance du président des postes de vote jusqu’à la fermeture des bureaux de vote. Selon Emmanuel Tiando, ces mesures de la Cour de constitutionnelle permettront de donner plus de crédibilité au vote. Par ailleurs, il a tenu à mettre en garde les citoyens indélicats qui essayeront de frauder le jour du scrutin. « On n’est pas les seuls à surveiller l’élection de dimanche. La Cour a un œil dans ce qu’on fait. Si quelqu’un se hasarde à frauder, tant pis pour lui », a-t-il laissé entendre.