La Nouvelle Tribune

"Lionel Zinsou est attaqué parce qu'il est le meilleur " dixit Luc Atrokpo

Espace membre

Le maire de Bohicon, Luc Atrokpo,  a fait encore, mercredi 02 mars, une démonstration de force en présence du Premier ministre-candidat Lionel Zinsou. L’autorité communale a rassemblé une marrée humaine  autour du candidat de l’Alliance FCBE-PRD-RB.

A cette occasion, le secrétaire exécutif de la Renaissance du Benin a invité la grande assemblée et  les populations de Bohicon à  faire carton pleins,  le dimanche 06 mars prochain, pour le sacre de Lionel Zinsou.

Une marée humaine constituée essentiellement par le corps enseignant a pris, très tôt hier matin, d’assaut la résidence du maire de Bohicon. Ils étaient  plusieurs centaines d’éducateurs, toutes catégories confondues, à répondre massivement à l’appel de Luc Atrokpo pour recevoir Lionel Zinsou.

Occasion pour Luc Atrokpo d’établir une similitude entre l’ancien Premier ministre Nicéphore Soglo et l’actuel Premier ministre Lionel Zinsou pour prédire la victoire du candidat de l’Alliance républicaine à la présidentielle du 06 mars 2016. «En 1991, notre cher papa, Nicéphore Soglo a été traité d’Américain. On disait qu’il ne comprend pas fon et ne connaît pas les réalités du Bénin. Une fois élu, Soglo a été un meilleur président», a-t-il dit. Il estime que la même se dit de Lionel Zinsou et prédit sa victoire. Il faut une transposition et relève que dans une équipe de football, on attaque toujours le meilleur joueur. Pour dire que Lionel Zinsou est le meilleur des candidats. Le Premier ministre a géré, selon lui, des structures européennes dont les budgets font plus de 10 à 20 fois le budget national. Alors, «Zinsou est une chance à saisir. Depuis 20 ans, nous avons voté pour des gens qui ont malheureusement  perdu». Donc, il est temps d’arrêter d’être des perdants. Il a ainsi instruit ses invités sur le projet de réalisation du port sec, la viabilisation de la zone industrielle de Passagon et la réhabilitation de Bohicon, des actions  déjà  contenues  dans le projet de société du candidat «Le Bénin gagnant».

Alors, le chef de la circonscription scolaire de Bohicon,  Victoire Matro, le conseiller à l’éducation du maire, précisent que les enseignants  vont être les chargés de mission de Luc Atrokpo auprès des élèves et des parents d’élèves pour la victoire du candidat de l’alliance républicaine.  

Zinsou dévoile son projet éducatif

Une fois élus, Lionel Zinsou entend reformer le secteur éducatif. L’école est, dit-il, un peu souffrante. Il prend l’engagement de la faire triompher pour le bonheur des usagers de l’école. «Nous avons besoin d’un grand ministère de l’éducation nationale. Les maîtres ont droit à une formation continue. En 5 ans, nous devons éliminer toutes les précarités dans la fonction enseignante », a-t-il promis. Le Premier ministre s’engage à rétablir le mérite qu’on connaît aux intellectuels du Dahomey d’alors. Sous cet angle, Lionel Zinsou entend introduire dans l’éducation les tablettes, comme c’est le cas au Congo. Il promet d’organiser des examens et des concours transparents pour célébrer le mérite. L’accès des jeunes à l’emploi, estime-t-il, est inévitable.

S’agissant de la recolonisation agitée contre sa personne,  le candidat persiste et signe qu’il n’y aura pas la recolonisation du Bénin. Lionel Zinsou a précisé qu’il n’est pas dans ce schéma. Il est revenu au pays pour le développement du Bénin. «Pendant des années, on m’a taxé d’afro-optimiste. Je n’ai d'intérêts avec aucune entreprise française ou européenne qui veut s’approprier les biens du Bénin », s’en défend-t-il.

Ensuite, Lionel Zinsou et son cortège se sont rendus à Agbangnizoun où le député RB Djiman Adolphe et une foule immense l'ont accueilli et l'ont assuré de leur soutien indéfectible pour le vote du 6 mars prochain. Le maire de Bohicon quant à lui a poursuivi ses rencontres de proximité. Le mot d’ordre est le même.