La Nouvelle Tribune

Boni Yayi selon le Monde : affligeante caricature de dirigeant usé, dépossédé de sa lucidité

Espace membre

Dans une chronique vantant les mérites du candidat Lionel Zinsou victime selon le quotidien français de racisme de la part des opposants béninois, une partie intrigante a attiré notre attention concernant le président Boni Yayi.

Dans une chronique titrée « Chers opposants béninois, n’avez-vous pas honte de reprocher sa couleur de peau à Zinsou ? » globalement contre l'opposition béninoise que semble connaître l'auteur de la chronique, tout le monde (mis à part Lionel Zinsou) en prends pour son grade.

Le président Boni Yayi y est dépeint d'une manière pas très courtoise et déplacée bien qu'il soit à l'origine du retour au bercail de Lionel Zinsou présenté comme le meilleur de tous les candidats. Le chroniqueur parle du président béninois en ces termes : "Le bilan de Boni Yayi, un homme comme en rêvent parfois les Africains parce qu’il n’est pas issu du sérail politique, est décevant. L’homme finit même par devenir une affligeante caricature de dirigeant usé, dépossédé de sa lucidité, et dont les pitreries alimentent les réseaux sociaux."

L'opposition béninoise n'est pas en reste. Citant d'abord une déclaration de Rosine Soglo sur Lionel Zinsou, le journal va jusqu'à lui prédire une "Une défaite électorale certaine, et une abomination politique". Une tribune favorable à Lionel Zinsou certes, mais qui ne devrait pas faire plaisir (à juste titre) à celui qui l'a déniché.