La Nouvelle Tribune

Décision EP 16-09 du 11 février 2016 : La Cour Holo ouvre la brèche à la fraude

Espace membre

En sa décision EP 16-09 du 11 février 2016 la Cour constitutionnelle laisse une possibilité  inquiétante à la fraude. « En cas de non disponibilité de cartes d’électeur pour certains  électeurs, les cartes d’électeur délivrées dans le cadre des élections de 2015 serviront au scrutin présidentiel de 2016 » indique en son article 03 cette décision qui autorise le report de la date du premier tour de l’élection présidentielle de 2016 désormais fixé au dimanche 06 mars 2016.

A la lecture de cette disposition de la décision de la Cour, on se rend compte qu’il est probable d’avoir deux  différentes cartes valables pour un même scrutin. Etant donné que certains pourraient se retrouver avec les deux cartes, il y a matière à craindre des votes massifs par procuration ou autres formes d’usage frauduleux de ces cartes. Aussi faut-il noter qu’en l’état actuel où nul ne sait ce qui  est fait des cartes non retirés dans le cadre des élections de 2015, il y a fort à craindre  en matière de fraude électorale avec cette décision. A moins qu’avant le jour du scrutin, la  Cour reprécise par une nouvelle décision comment procéder pour éviter ce qui  se peaufine à l’horizon

Présidentielle 2016 : Voici la décision de la Cour qui reporte le scrutin au 6 mars