La Nouvelle Tribune

Interdiction du meeting d'Ajavon à Parakou : la réaction de Houdé

Espace membre

L'interdiction de la rencontre du candidat Ajavon continue de faire couler beaucoup d'encre et de salive. Du côté du directeur de campagne du candidat, Valentin Aditi Houdé, on appelle au calme et au respect de la loi. Même si il affirme que le camp Ajavon ne se laissera pas intimider, il dénonce le traitement discriminatoire auquel il est soumis. Lisez donc

Communiqué

Ce jour, vendredi 12 février 2016, devait se tenir à Parakou un meeting de soutien au candidat Sébastien Germain Ajavon à la place Bio Guéra. Nous avons malheureusement constaté qu’une décision des autorités administratives a interdit la tenue de ce meeting.

Depuis ce matin, l’armée et la police ont été déployées dans la ville et sur le lieu où devait se tenir le meeting, empêchant les populations de se rassembler. Face à cette situation, les populations, déterminées à défendre leur liberté chèrement acquise, ont décidé d’une marche de protestation dans l’ordre et la discipline, avant de tenir enfin ledit meeting à l’Université de Parakou.

Tout comme le 24 janvier à Savê, le 11 février à Gogounou, c’est le même scénario qui se répète aujourd’hui à Parakou. Nous n’avons rien fait qui justifie un tel acharnement. Sébastien Germain Ajavon rend visite à ses soutiens, ce que font tous les autres candidats à l’élection présidentielle sans être inquiétés.

Nous constatons avec regret que nous sommes l’objet d’un traitement discriminatoire.

Nous ne rentrerons pas dans ces provocations. Nous ne nous laisserons pas intimider non plus.

Nous remercions l’ensemble des Béninoises et des Béninois qui se sont déplacés afin de soutenir Sébastien Ajavon. Nous savons pouvoir compter sur tous les citoyens pour défendre avec nous, pacifiquement, dans le calme et le plus grand respect de la loi, la liberté d’expression et d’association. Ensemble, défendons la démocratie béninoise.

Valentin Aditi HOUDÉ,
Député à l’Assemblée Nationale,
Directeur national de campagne du candidat Sébastien Germain Ajavon