La Nouvelle Tribune

Aholou Kèkè : « La Cour de Holo n’est pas consciente »

Espace membre

Elle ne se lasse pas d’alerter l’opinion publique sur les risques de fraudes qui seraient en préparation dans l’organisation de l’élection présidentielle dans son pays. Hélène Aholou Kèkè, fait constater une fois de plus le rôle flou du Conseil de supervision de la liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi) en ce qui concerne la création du bureau de vote.

Invitée par la doyenne d’âge de la l’Assemblée nationale, 7è législature, l’ancienne président de la commission des Lois a insisté sur le fait que le Cos-Lépi viole le code électoral avec la bénédiction de la Cour Constitutionnelle. « La Cour Holo n’est pas consciente », a-t-elle déclaré. L’honorable député a attiré une nouvelle fois, l’attention du peuple béninois sur les éléments de fraude qui se préparent. Elle déclare : « La loi n°2015-02 votée le 09 janvier 2015 modifiant et complétant la loi n°2013-09 du 13 septembre 2013 portant détermination de la carte électorale et fixation des centres de vote en République du Bénin et entrée en vigueur le 08 avril 2015 prévoit la création de 7858 centres de votes alors que le Cos-Lépi en a retenu 7909 en application de la loi n°2013-09 du 13 septembre 2013 qui n’est plus en vigueur, soit un surplus de 51 centres de vote». « Le K.0 est là. Soyez vigilant », a-t-elle laissé entendre. Et pour contre cela, Helene Aholou Kèkè invite les populations de ne pas laisser les chefs de quartiers emporté les cartes d’électeurs lors de leur distribution. Elle prévient : « Le K.0, ça commence par la distribution des cartes ».