La Nouvelle Tribune

Bertin Koovi: « Le Cos-Lépi de Ahouanvoébla n’est plus légal »

Espace membre

Candidat à l’élection présidentielle du 28 février prochain, Bertin Koovi ne reconnait plus la légitimé et la légalité du Conseil de supervision de la Liste électorale permanente et informatisé (Cos-Lépi) dirigé par l’honorable député Augustin Ahouanvoébla.

Se basant sur l’article 219 de la loi n°2013 -06 du 25 novembre 2013 portant code électoral en République du Bénin, « Le Conseil d’Orientation et de Supervision de la Liste Électorale Permanente Informatisée (Cos-Lépi) se met en place le 1er juillet de chaque année et cesse ses travaux le 31 janvier de l’année suivante. Ainsi, les députés sont désignés chaque année pendant la période de mise à jour à savoir du 1er juillet au 31 janvier ». Le président de l’alliance Iroko a affirmé que le (Cos-Lépi) est périmé depuis le 31 janvier vu que les députés n’ont pas voté une nouvelle loi de prolongation de sa mission. C’est ainsi que le candidat Bertin Koovi a invité la Commission électorale nationale autonome (Céna) à prendre ses responsabilités afin de conduire à terme le processus électoral en cours.