La Nouvelle Tribune

Les élus locaux Fcbe s’opposent à l’installation du conseil local de Okoun-Sèmè

Espace membre

Le mécontentement et la protestation gagnent le rang des élus locaux des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) du village de Sèmè-Okoun dans la commune de Sèmè-Kpodji. Dans la matinée d’hier à la préfecture de Porto-Novo, ils ont organisé un mouvement d’humeur avec les populations de ce village.

Cette situation fait suite, selon leur dire, à l’annonce prochaine de l’installation du conseil local de Okoun-Sèmè alors que des recours ont été déposés au niveau des juges de la Cour Suprême. A en croire leur porte-parole, Thiamiou Godonou lors de sa déclaration devant le représentant de l’autorité préfectorale, cette installation des conseillers de village de Okoun-Sèmè voudrait se faire sur la base de résultats frauduleux qui seraient reconnus par la Cena comme une erreur matérielle. Selon lui, après les élections communales, le 11 août 2015, la Cena a proclamé les résultats officiels qui donnent quatre élus aux Fcbe et trois au Prd.

Mais des mois après, un nouveau résultat serait apparu sur le site de la Cena. Par rapport à cette situation, le juge du contentieux électoral aurait été officiellement saisi. Selon la déclaration lue, il revient à chacun des deux camps d’attendre la délibération de ladite cour. Par conséquent, les manifestants s’interrogent sur cet empressement de l’autorité communale et s’opposent à ladite installation qui devrait, selon leur propos, se dérouler le mercredi 10 février 2016. A la suite de la lecture de la déclaration, le chargé de mission du préfet Moukaram Badarou, a rassuré les manifestants qu’il rendra compte à l’autorité et les a exhorté au calme car dit-il, force reste à la loi