La Nouvelle Tribune

Affaire 14 milliards au Port : les clarifications du président Boni Yayi

Espace membre

Ces semaines dernières, une affaire de quatorze (14) milliards FCFA versés par les autorités du Port autonome de Cotonou dans le compte du trésor public à la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a agité l’opinion publique nationale.

Cette affaire de 14 milliards qui serait la somme versée par le groupe français Bolloré pour entrer sur la plate forme portuaire a suscité beaucoup de commentaires, les uns contraires aux autres. Cela, entretenant ainsi un flou total sur cette affaire.

Jeudi 4 février dernier, lors d’une séance de négociation avec les responsables du collectif des syndicats de la plate forme portuaires qui venaient de déclencher un autre mouvement de grève de 72 heures, le président Boni Yayi a réagi. Le chef de l’Etat, face aux responsables syndicaux de la plate forme portuaire a tenu à faire un certain nombre de mises au point. Au cours de la rencontre avec les syndicalistes, le chef de l’Etat a en effet fait savoir que le montant querellé n’est nullement pour le Port autonome comme le croyaient les travailleurs mais plutôt une ressource destinée à l’Etat central. Mais sur l’existence ou non de cette colossale somme dans le compte du trésor public à la BCEAO, le président Boni Yayi n’a fait aucune déclaration.