La Nouvelle Tribune

Les propositions du candidat Marcel de Souza pour dynamiser le développement

Espace membre

A moins d’un mois de la présidentielle du 28 février 2016, on est à l’heure des expositions de projets de société des différents candidats en lice. Ainsi, Marcel Alain de Souza vient aussi de dévoiler ce qu’il s’engage à faire pour le développement du Bénin dès son élection.

La course à la marina a résolument atteint sa vitesse de croisière. Les différents états-majors s’activent et sont en état d’alerte. Et comme beaucoup d’entre ceux qui se sont lancés dans cette course, le candidat du Front républicain du Bénin (Frb), Marcel de Souza aussi joue une à une ces cartes. Le candidat a dévoilé son projet de société. Son programme est contenu dans un document de 47 pages intitulé «Bénin uni et debout». Dans ce document, l’ancien ministre du plan de Boni Yayi estime que le développement ne peut pas continuer d’être l’apanage des seuls pays dits du Nord. C’est pourquoi, il s’engage «résolument avec confiance, convaincu de la victoire du Bénin face aux maux qui le minent». Pour cela, il compte sur la capacité de résistance des Béninois. Il compte sur «notre jeunesse, la bonne et travailleuse, prête à aller sur tous les chantiers du développement». Le candidat veut aussi compter sur les femmes aux potentialités énormes et à qui il faut faire confiance. Ceci dit, il a axé son programme sur deux axes (infrastructures et social) avec pour objectifs une forte croissance et la réduction des inégalités sociales, la pauvreté rurale et urbaine et pour une société nouvelle, fondée sur certaines valeurs.  

Cinq leviers stratégiques

Pour la conquête du pouvoir, le député Marcel de Souza propose un programme qui s’appuie sur cinq leviers stratégiques. Dans son souci de prioriser le mieux-être du Béninois, il pense réformer les institutions et l’administration publique et mettre en place un nouveau modèle de développement qui s’appuie sur la diversification économique. La promotion et la vulgarisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication et la dynamisation du secteur privé pour en faire un acteur important de la croissance constituent selon le candidat, les leviers de développement du Bénin. Il faut aussi un meilleur partage des fruits de la croissance à travers un nouveau contrat social en vue de faire émerger une réelle classe moyenne plus large. Ce programme est structuré en trois parties où le candidat détaille  ses actions pour les cinq prochaines années.

Réformer les institutions et moderniser l’administration

Le candidat propose de reformer de l’administration publique pour en faire une administration de développement performante et plus crédible. Il s’agira  de bien recruter, bien former, bien rémunérer et bien contrôler ; les institutions modernes et fortes seront conçues de manière inclusive pour plus de justice sociale, de démocratie et de liberté.

En amont à cette réforme, il faut procéder à la révision de la Constitution  en vue de réduire les pouvoirs du président de la République, de renforcer le cadre partisan et de créer un organe permanent de dialogue, de paix et de stabilité. Le candidat veut restaurer la bonne gouvernance, la démocratie, les valeurs citoyennes et le comportement républicain. Dans son  projet de société, le candidat propose de renforcer la gouvernance économique et financière. Le système bancaire et financier national sera mis à contribution pour mieux soutenir la croissance et l’investissement. La lutte contre la corruption, la fraude et le faux doit être renforcée pour garantir plus de transparence. Il pense renforcer l’indépendance de la justice et réaffirmer les principes républicains au sein des forces de défense et de sécurité.

Développer le capital humain

 Le développement d’une nation a pour finalité le mieux-être des hommes et des femmes qui la composent. L’épanouissement du potentiel humain constitue un objectif permanent auquel doit tendre l’action publique. La satisfaction des besoins essentiels des populations rurales et urbaines est un gage de stabilité, de cohésion et de paix de la société. A ce titre, il s’engage à consacrer beaucoup d’efforts et de ressources à l’amélioration du système national de l’éducation, de la santé, de l’enseignement supérieur, de la formation professionnelle, de l’emploi des jeunes, de la protection sociale des travailleurs et de la promotion de la femme. Ainsi, il propose une refonte du système éducatif avec une normalisation de toutes les écoles et l’introduction de l’informatique et de la langue anglaise. Il entend renforcer l’effectivité de la gratuité à  l’éducation de base primaire et son caractère obligatoire pour tous les enfants âgés de 6 à 11 ans et  accroître annuellement le personnel enseignant. Le candidat Marcel de Souza veut engager une réflexion sur les possibilités de réduire la durée du primaire de 6 à 5 ans, ainsi que le volume horaire, en préservant la qualité de l’enseignement. Il veut transformer l’enseignement supérieur en un système générateur de compétences porteuses d’innovations pour le développement. Le député entend mettre la recherche scientifique et technologique au service du développement et prioriser la formation technique et professionnelle des jeunes.

Dans le domaine de la santé, le candidat du Frb veut promouvoir l’accès aux services de santé de qualité à tous à travers la construction ou le redimensionnement de centres hospitaliers universitaires et la mise à niveau, selon leur catégorie, de toutes les structures hospitalières de service public en infrastructures, équipements et personnels qualifiés.  La disponibilité de l’énergie est une priorité pour l’homme. Concernant les jeunes, l’une des actions fortes qu’il entend mener une fois à la marina est de dynamiser les secteurs porteurs pour l’économie et les emplois. Pour créer de l’emploi aux jeunes, le candidat entend identifier et revaloriser les secteurs de production des richesses. Il veut fait de la production agro-industrielle et halieutique une activité prioritaire pour la sécurité alimentaire, nutritionnelle et l’exportation. En clair, le candidat du Frb Marcel de Souza compte mener des actions fortes pour un décollage réel du développement du Bénin