La Nouvelle Tribune

Construction de 311 salles de classes par le génie civil

Espace membre

Tirs croisés des députés contre le gouvernement
En marge des travaux sur l’examen du rapport relatif à la proposition de loi sur la loi organique de la Haac, les députés se sont penchés hier aussi sur les questions orales avec débats posées par l’honorable Eric Houndété et d’autres collègues à propos de la gestion des 311 salles classes construites par le génie militaire.


Deux ministres à savoir Bernard Davo de l’enseignement secondaire et de la formation professionnelle et son homologue Félicien Zachari Chabi de l’enseignement maternel et primaire avaient représenté le gouvernement en lieu et place du ministre d’état chargé de la défense nationale. C’est le ministre Bernard Davo qui a apporté des éléments de réponses aux députés.

La genèse de cette initiative par le chef de l’Etat, l’exécution de projet à 90% et les difficultés enregistrées par le génie militaire au cours de l’exécution de ce projet sont autant d’éclaircissements apportés aux honorables députés. Les députés dans leur ensemble ont été très amers contre le gouvernement. Ils ont dénoncé avec la dernière vigueur la manière dont le génie militaire a géré ce projet qui pourtant était très noble.

Pour Eric Houndété et Désiré Vodonon, respectivement auteur et co-auteur de la question, le génie militaire est responsable de cette situation. Ils n’ont pas manqué de dénoncer la mauvaise gestion qui a caractérisé ce projet. Selon Désiré Vodonon, comment la construction de salle de classe peut coûter 7 millions fcfa. Il a dénoncé le fait que le génie militaire confie les travaux à des entreprises qui n’arrivent pas à exécuter convenablement le marché.
{mosgoogle}
Du fait que des salles de classes sont construites dans des milieux peu adéquats, le député Force Clé dira que le gouvernement devrait associer aussi les associations de développement, les élus locaux et les maires à ce projet pour sa bonne réussite. << Yayi Boni n’a qu’à me recevoir et je vais lui donner des notions de construction de salles de classes>> a t-il déclaré. Les députés Force Clé seront soutenus dans leur logique par le député Vlavonou Louis et d’autres.

<< L’avènement du changement est une erreur historique>> a expliqué l’honorable Rachidi Gbadamassi qui constate avec regret que les principes fondamentaux sont violés par le gouvernement. Selon lui, c’est la preuve que le pays est mal géré. << Sur des modules de classes, c’est écrit l’oeuvre du Dr Boni Yayi>> a laissé entendre le député du G13 qui poursuit en disant que le gouvernement en fait un instrument de propagande politique. D’autres députés Fcbe comme Chabi Sika, Benoît Dègla, Djibril Débourou et Edgar Alia ont pour leur part soutenu les actions du génie militaire et les efforts du gouvernement du changement.

Ismail Kèko