La Nouvelle Tribune

ORTB : Topanou juge « étrange » les explications de Houngbédji (vidéo)

Espace membre

Après le passage sur l’office de radio et de révision béninoise hier, jeudi 28 janvier de Me Adrien Houngbédji, président de l’assemblée nationale pour justifier le choix porté par le Prd sur Lionel Zinsou, candidat à l’élection présidentielle, Victor Prudent Topanou se prononce et donne son avis sur les explications du leader des « Tchoco-tchoco ».

Dans un post publié sur sa page Facebook, le professeur de droit à l’université d’Abomey-Calavi a qualifié d’ « étrange » les explications de Me Adrien Houngbédji. En voici quelques morceaux choisis. Sur le choix de l’Ortb, Victor Topanou ne comprend pas pourquoi subitement, Me Adrien Houngbédji félicite la télévision nationale vu que cette même chaine lui a fermé ses portes pendant près de dix ans.

Mieux, l’ancien ministre de la justice fait remarquer que durant ces années Me Adrien Houngbédji  n’a trouvé de refuge que sur les chaînes canal3 et Golfe Tv africa pour s’exprimer. « Lui (Adrien Houngbédji) qui ces dernières années a toujours été l'invité vedette de Canal 3 au moment où l'Ortb lui fermait désespérément ses portes et, d'autre part, exprimer mon étonnement quand il dit regretter le fait que Canal 3 et Golfe Tv Africa aient refusé de s'associer à l'Ortb pour retransmettre en direct son émission. Etrange non ! », peut-on lire dans le post.

Seconde explications de Me Adrien Houngbédji qui attire l’attention de Victore Topanou. « Il est curieux de voir qu'il est obligé de partir d'un constat pas franchement sympathique pour ses nouveaux alliés "Yayi serait un accident de l'histoire", lui qui l'aura manipulé dix ans durant en "volant au passage sa victoire en 2011" pour justifier son choix », mentionne le maitre de conférence au Cames. Une dernière explication que le Victor Topanou qualifie d’ « étrange »:

« Enfin, tout en ayant conscience de ne pas être exhaustif, j'ai trouvé étrange que le Président Houngbédji parle de l'échec du Prd à conquérir seul, le pouvoir d'Etat au lieu de parler de son échec à lui comme s'il excluait définitivement la possibilité pour un candidat Prd de gagner à l'avenir une élection présidentielle. Le Prd prendrait donc fin après lui ! Etrange non ??? »